Diriger, ce n'est pas aussi un peu prévoir ?

Publié le par Gilloux99

Diriger ce n'est pas aussi un peu prévoir
Il existe un proverbe qui dit que "gouverner, c'est prévoir". Tout dirigeant se doit, dans l'exercice de ses responsabilités, être capable d'anticiper. Anticiper le chiffre d'affaires, les évolutions techniques et technologiques dans son cœur de métiers, les risques juridiques, les avancées ou nécessités sociales. Mais aussi ses besoins en recrutement.

Hors, depuis la fin 2008, de nombreux recrutements ont été gelés, ou réalisés avec parcimonie. Les recruteurs en ont d'ailleurs profité pour faire des coupes sombres dans les propositions salariales présentées dans les offres. Avec parfois, par rapport à il y a 5/10 ans, une baisse de l'ordre de 20/25 % des salaires proposés. En tant que demandeur d'emploi, ou plutôt offreur de service devrais-je dire, ca laisse à réfléchir.

Mais que dois-je alors penser quand, sur les 2 des 3 derniers entretiens que j'ai décroché, j'entend que je suis contacté "parce que j'ai vu votre CV sur tel ou tel site" ? "Bah, que tu as mal anticipé tes besoins en terme de RH mon loulou". Parce que franchement, c'est vraiment l'impression que ca donne. Cela dit, ca pourrait être gratifiant si c'était en même temps accompagné d'une proposition salariale émanant de l'entreprise. Après tout, c'est elle qui me contacte non ?

Mais au final, le mythe s'effondre quand le responsable RH annonce que, "le recrutement est prévu pour septembre". Là encore, les recruteurs montrent leur total déconnection du terrain, et de la réalité de ce que c'est que d'être demandeur d'emploi. Cela en est limite humiliant. Il croit quoi le monsieur, que je vais patiemment attendre début septembre, en priant tous les saints que je sois choisi ? C'est quand même hallucinant que certains pensent que leur entreprise est tellement fantastique, ou que les demandeurs d'emplois sont tellement nombreux qu'ils attendront qu'on daigne leur répondre. Et bien non, parce que Monsieur EDF lui il va pas attendre.

Au final, ca sera le premier qui signera un contrat, même si c'est pour début septembre, qui obtiendra mes compétences. Fallait anticiper, et pas se réveiller un 20 juillet, quand la moitié de la France est en vacances. Non mais !

Commenter cet article